RDC: 4 morts dont 2 Chinois dans l’attaque d’un convoi minier

Quatre personnes dont deux ressortissants chinois ont été tuées vendredi dans l’attaque par des hommes armés d’un convoi de véhicules d’une société minière, dans l’est de la République démocratique du Congo, a-t-on appris samedi auprès des autorités locales.
Les assaillants ont volé des « colis d’or qu’ils ont emportés dans la brousse », a indiqué à l’AFP Sammy Badibanga Kalondji, administrateur du territoire de Fizi, dans la province du Sud-Kivu.

Amos Lukungya, porte-parole du « comité de suivi des activités minières » (structure de la société civile) de Fizi, a précisé que le convoi ciblé était composé de quatre véhicules de la société TSM Mining, qui quittaient un site minier au bord de la rivière Kimbi.
Les Chinois sont très présents dans l’exploitation minière de la région, notamment de l’or.
Selon M. Badibanga, les véhicules ont été attaqués en début d’après-midi au niveau du secteur de Nganja, dans le sud-ouest du territoire de Fizi.
Le bilan est de quatre morts dont deux Chinois, un militaire congolais et un chauffeur également de nationalité congolaise, a précisé l’administrateur. « Nous avons également trois blessés – un Chinois, un militaire et un travailleur congolais », a-t-il poursuivi, ajoutant que les assaillants seraient des autochtones venus de la province voisine du Maniema.
Selon lui, les forces de l’ordre les ont pourchassés, lors d’une opération dont il ne pouvait pas encore préciser le bilan samedi matin.
Le Sud-Kivu fait partie des provinces de l’est de la RDC en proie à de fréquentes attaques de groupes armés. Les conflits autour de l’or sont aussi récurrents entre les populations locales et les exploitants chinois.

AFP

Partager cet article: