MOUNDIAYE CISSÉ : « LE SÉNÉGAL COMPTE CHAQUE ANNÉE UN PEU PLUS DE 350 MILLE PRIMO-VOTANTS »

Les rapports d’observation des élections par des organisations internationales ainsi que par les observateurs nationaux ont révélé que la participation des jeunes aux élections dans les nouvelles démocraties n’est pas satisfaisante.

Moundiaye Cissé, le Directeur exécutif de l’Ong 3D, déplore, en outre la passivité des partis politiques par rapport à l’inscription sur les listes électorales.

« Les primo-votants, ce sont en moyenne 350 mille jeunes par année. Il ne faut pas penser que c’est le rôle uniquement de la Société civile de faire la sensibilisation pour l’inscription sur les listes électorales. On ne voit pas les acteurs politiques s’engager sur ce sujet. Ils doivent sensibiliser et demander aux jeunes d’aller s’inscrire », a affirmé Moundiaye Cissé.

C’est dans cet ordre d’idées qu’il faut ranger la réaction de Moundiaye Cissé, le Directeur exécutif de l’Ong 3D, a rappelé qu’« en 2019, nous avions deux mois de révision. Je ne vois pas pourquoi on devrait en avoir moins cette année, alors que chaque année en moyenne, nous avons 350 mille primo-votants. Je dois aussi préciser qu’en 2019, la prolongation a été décidée après avoir épuisé le premier délai. Nous allons rencontrer bientôt le ministre de l’Intérieur pour échanger sur cela ».

Partager cet article: