Révision des listes électorales au Sénégal : Une foule immense devant les commissions

En prévision de l’élection présidentielle prévue pour le 25 février 2024, l’État du Sénégal a entrepris une révision des listes électorales. Cette démarche vise à permettre aux citoyens âgés d’au moins 18 ans et jouissant de leurs droits civiques de s’inscrire sur les listes électorales afin de pouvoir voter le jour de l’élection. Les personnes souhaitant modifier certaines informations suite à un déménagement, par exemple, pourront également effectuer les démarches nécessaires. Ce processus se déroule sur une période de moins d’un mois, du 6 avril au 2 mai 2023.

Une mobilisation massive des jeunes et primo-votants

Cet événement suscite un grand intérêt chez de nombreux Sénégalais, en particulier chez les jeunes. Des militants de divers partis politiques publient des photos et vidéos sur les réseaux sociaux montrant l’engouement suscité par cette révision des listes électorales. Les images témoignent de longues files d’attente devant les commissions réparties dans différentes localités du pays, avec une majorité de jeunes et de primo-votants.

Des interprétations politiques divergentes

Face à cette mobilisation citoyenne pour l’inscription sur les listes électorales, les interprétations politiques divergent. L’opposition y voit une volonté de la population de sanctionner le pouvoir en place lors de l’élection présidentielle, tandis que le parti au pouvoir y perçoit un soutien à une éventuelle candidature du président Macky Sall.

Une implication cruciale pour l’avenir du pays

La participation des jeunes et primo-votants à ce processus électoral est cruciale pour l’avenir du Sénégal. Leur implication dans la vie politique du pays est essentielle pour garantir une démocratie représentative et pour façonner les politiques publiques qui répondent aux besoins et aspirations de cette génération montante.

Partager cet article: