L’industrie cinématographique hollywoodien ne profite pas à tous les acteurs de cet univers.

L’industrie cinématographique hollywoodien bien que convoité pour ses aspects lucratif et influent, ne profite pas à tous les acteurs de cet univers.

En tout cas, c’est ce que semble expliqué l’acteur béninois Djimon Hounsou lors d’une interview qu’il a accordé au journal “The Guardian”. L’acteur n’a pas passé par quatre chemins pour peindre les injustices qu’il subit en tant “noir”. Malgré son expérience et ses nombreux exploits dans le milieu cinématographique, l’acteur affirme avoir toujours dû “prouver” beaucoup plus que ses pairs pour obtenir des salaires équitables et des rôles de premier plan. “On m’a toujours dit ‘On a un seul rôle pour vous mais on vous aime énormément et nous pensons que vous avez beaucoup a apporté” dit-il.

Pire, lorsqu’il a interprété un rôle dans le film “Blood Diamond” aux côtés de Leonardo DiCaprio Djimon Hounsou a été relégué à la catégorie “meilleur acteur dans un second rôle” aux Oscars au moment où DiCaprio était nommé dans la catégorie “meilleur acteur”. Cette décision l’a bien terrifié puisqu’il soutient s’être senti “terriblement trahi”.

La marginalisation des acteurs noirs est un fait réel puisque Djimon Hounsou n’est pas le seul à subir ces actes. L’actrice Viola Davis qui a remporté de nombreux prix pour ses performances n’est pas épargnée. Elle a fait part de la discrimination dont elle a été confrontée durant sa carrière. Les deux fustigent une industrie qui n’accorde pas la crédibilité nécessaire à ses talents “noirs”.

Ces témoignages viennent élucider les nombreuses accusations de racisme sur l’industrie cinématographique hollywoodienne surtout pour les acteurs “noirs”. Djimon Hounsou a débuté sa carrière il y a plus de trente ans. Il a joué dans de nombreux films à succès tels que “Gladiator”, “Blood Diamond” ou encore “Amistad.

Partager cet article: